Chasse aux « faux amis » anglais – 5 (E)

Stephane
articles précédents :

 Chasse aux « faux amis » anglais – 1  (A-BA)
– Chasse aux « faux amis » anglais – 2 (Bo-Ch)
 Chasse aux « faux amis » anglais – 3 (Co)
– Chasse aux « faux amis » anglais – 4 (Cr-D)

 

 

 

E

East est le seul mot anglais pour désigner l’est, alors que le français dispose aussi d’orient et lui préfère d’ailleurs ce mot quand il s’applique aussi à des contrées. Si Far East et Extrême-Orient peuvent se superposer, il n’en va pas de même pour les régions plus proches de nous. Les anglophones désignent du terme de Middle East l’ensemble des pays riverains ou proches de la Méditerranée orientale, alors qu’en français, il convient d’utiliser le terme de Proche-Orient ou encore celui de Levant  (voyez notre article Désorientation dans la revue Défense de la langue française de septembre 2017).

Éducation a le sens de développement des aptitudes, apprentissage de la politesse, structuration de l’esprit, formation du sens moral (ce jeune homme a reçu une bonne éducation). L’éducation est l’affaire des parents ; c’est une formation permanente, une question de chaque instant. Mais, sous l’influence de l’anglais education, qui a aussi le sens d’enseignement, d’instruction, les politiciens ont donné à notre mot éducation les sens anglais. Les ministères de l’Instruction publique ont été rebaptisés « de l’Éducation nationale », chargeant ainsi prétendument les instituteurs et professeurs d’une tâche qui n’est pas la leur et déresponsabilisant ainsi complètement les parents : si leurs enfants sont grossiers, irrespectueux, fainéants, ce n’est pas leur faute, c’est celle de l’État, de la société.

Émergence est le fait d’émerger, de sortir d’une masse informe, confuse, d’un liquide, d’un fluide, d’une atmosphère, d’apparaître à la surface, de se détacher du fond, de commencer à se distinguer : émerger de l’ombre, des nuages, du brouillard, du sommeil, du lot, tandis qu’emergency a le sens de circonstance imprévue, d’événement critique, de crise (a case of emergency, un cas d’urgence ; an emergency exit, une issue de secours)

Empêchement a le sens d’obstacle à une action, mais impeachment signifie « mise en accusation » et, aux États-Unis, celui de « destitution ».

Interview vient du français entrevue et s’est d’abord prononcé et écrit entervew(e), mais les deux mots ont pris des significations très différentes. Une entrevue est une rencontre concertée entre deux ou quelques personnes pour un bref entretien, une discussion relativement courte. Une interview est un entretien d’une certaine longueur où une personne est interrogée hors justice sur sa vie ; ses idées, ses projets, ses intentions ou encore sur des faits dont elle a été victime ou témoin, en vue soit d’une publication soit d’une analyse et d’une insertion dans un sondage d’opinion.

On doit sans doute la première interview à James Gordon Bennet sr (1795-1872), le fondateur du New York Herald (1835). Cette interview était celle de la  tenancière d’un bordel au sujet d’un crime auquel elle avait assisté. Bennet donne à ce fait divers un retentissement national : I make news, dira-t-il (je fais les nouvelles).

C’est aussi aux Américains qu’on doit les premiers sondages d’opinion. Dès 1824, le Harrisbourg Pennsylvanian et le Raleigh Star avaient or­ganisé des straw votations, « votes de paille », en invitant leurs lecteurs à leur indiquer leurs préférences. Les échantillons ainsi constitués n’avaient pas de valeur mathématique, mais, avec le développement de la grande presse populaire, ils vont reposer sur un nombre de plus en plus grand de lecteurs et donc devenir très indica­tifs. Le New York Herald organise, en 1905, un vote de paille qui recueille 30.000 suffrages. Le sondage organisé en 1907 par Le Petit Parisien sur la peine de mort recueille 1.412.347 réponses.

 

Stéphane Brabant

À suivre. (mars 2018)

Et aussi